DES PRÊTRES ÉPOUSENT LEUR HUMANITÉ

24 témoignages de prêtres mariés

Philippe Brand

EUROPE

Compte-rendu de la rencontre de l'auteur avec Monseigneur Jean-Michel di Falco Léandri, évêque de Gap le 28 novembre 2007 et articles parus dans "Témoignage chrétien" et "Le monde"
Compte-rendu de la rencontre du 28 novembre 2008 Maison épiscopale de Gap Présents :Mgr Jean-Michel di Falco Léandri, évêque de Gap, et son assistant. 4 prêtres mariés, et 3 épouses. La rencontre avait été demandée par Philippe Brand, auteur du livre "Des prêtres épousent leur humanité- 24 témoignages de prêtres mariés". Chacun des couples se présente, retraçant son histoire, sa trajectoire et sa situation actuelle. Les débuts, après avoir quitté le ministère, ont été difficiles : pour la plupart, expériences de rejet et d'incompréhension de la part des chrétiens et de la hiérarchie. Ces réactions ont fait place aujourd'hui dans les milieux chrétiens à une plus grande tolérance, avec cependant des exceptions. La situation des anciennes religieuses a été et est souvent beaucoup plus critique que celle des anciens prêtres. Tous les présents ont gardé au cœur la passion de Jésus et de l'Evangile. Leur départ du clergé se situe dans la prolongation de leur élan missionnaire qui les a portés à vivre toujours au plus proche des hommes, y compris dans la condition commune de la vie de couple et de la fondation d'une famille. Les uns se sont éloignés de l'institution Eglise, et n'éprouvent pas la nécessité de reprendre contact, d'autres font partie de groupes de chrétiens : Prêtres-ouvriers, A.C.O., Mission de France, Transmission (amis de Louis EVELY) ou sont en lien avec eux, d'autres enfin ont gardé une activité de service/ et ou de partage au sein d'une paroisse ou de groupes informels et/ou marginaux. Tous sont insérés, depuis plusieurs décennies, dans la société civile, et engagés dans différents mouvements et associations sociales ou politiques : monde ouvrier, syndicalisme, quartier, logement, solidarité, soutien aux familles, étrangers, banlieues, dialogue avec les musulmans, écologie, développement mondial, soutien aux palestiniens…Ils se sont spontanément solidarisés avec les exclus et les personnes modestes. Ils estiment porter un certain témoignage de l'Evangile, pas nécessairement proclamé comme tel, à travers leur vie quotidienne. Les présents restent convaincus qu'il y a dans la société une attente de voix prophétiques des chrétiens dans leur vie collective, y compris venant de l'institution. Une Fédération Européenne de Prêtres Catholiques Mariés, rattachée à la Confédération Internationale existe, et cherche les voies d'une participation de ceux-ci au Ministère, sous des formes renouvelées. Le problème de justice concernant les revenus à la retraite des anciens ministres du culte (mêmes bases que leurs confrères restés dans l'institution, en proportion du temps passé) n'est toujours pas réglé, après 29 ans d'action de l'A.P.R.C. (Association Pour une Retraite Convenable) (1) La qualité d'écoute de l'évêque a permis d'aborder, à partir de nos vécus, de nombreuses questions qui font débat. En particulier, l'attitude de l'Eglise par rapport aux autres Eglises, à la société civile, aux personnes ayant des choix de vie difficiles, notamment par rapport au mariage et au vécu de la sexualité (ex. divorcés remariés, vie maritale, avortement, homosexualité…) Aujourd'hui, ces prêtres mariés regrettent qu'un gouffre demeure quarante ans après entre ceux qui ont quitté le clergé et ceux qui y sont restés, même si il y a des contacts personnels ; ils attendent une parole libératrice de la hiérarchie, invitant à sortir des tranchées, pour se redécouvrir comme des frères. Ils souhaitent que ceci soit possible avant que la mort ou le grand âge rende la question sans objet. Compte-rendu approuvé par l'évêque Jean-Michel DI FALCO et les prêtres mariés présents. (1) Document d'actualité remis. Interview de Philippe Brand dans "Témoignage chrétien" (Juillet 2007) : La mise à pied par l'évêque de Bayonne de Léon Laclau, curé d'Asson (Pyrénées-Atlantiques), a une fois de plus soulevé la question du célibat des prêtres catholiques. Interview de Philippe Brand Prêtres sans attaches par Jérome Anciber
Livre papier :
28 €

Livraison à 0,01 €*
* À destination de la France métropolitaine & Belgique, sans minimum d’achat

Version numérique* :
20,99 €
* Compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Vingt-six prêtres qui ont quitté le clergé, dont vingt-quatre mariés, racontent leur trajectoire, de la "vocation" au ministère, de la rupture au "retour dans l'atmosphère" de la société des hommes : travail, vie de couple, engagements militants. Ils expriment sans "langue de buis" leurs liens actuels ou leur absence de liens avec l'institution Eglise, la foi en la Bonne nouvelle qui demeure en eux, l'articulation entre la laïcité et leur spiritualité.

  • Date de publication : mars 2007
  • - format : 16 x 24 cm • 564 pages
  • ISBN : 978-2-296-02843-2
  • EAN13 : 9782296028432
  • EAN PDF : 9782296168282
  • (Imprimé en France)

Du même auteur

Dans la même thématique