• Couverture Les captifs qui furent interprètes
  • 4eme Les captifs qui furent interprètes
rectoversoaplat

LES CAPTIFS QUI FURENT INTERPRÈTES

La communication entre Européens, aborigènes canariens et Berbères durant la conquête des Canaries et de l'Afrique du Nord (1341-1569)

Marcos Sarmiento Pérez

Traduction de Marie-Claire Durand Guiziou et Jean-Marie Flores

Collection : Lettres canariennes
EUROPE Espagne
HISTOIRE IMMIGRATION, INTERCULTUREL LINGUISTIQUE
Date de publication : mars 2012
Livre papier :
21 €
Imprimé en france - Frais de port 0,01 €*
*(si commande >= 30€ livrée en France)
Version numérique* :
15,99 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Ce livre rend hommage aux interprètes canariens qui facilitèrent jadis la médiation linguistique et culturelle entre les aborigènes des sept îles de l'Archipel et le colonisateur castillan, lors des différentes phases de la conquête qui couvre une période allant du XIVe au XVIe siècle. Il revient sur le thème de l'acculturation dans un contexte à la fois tragique et émouvant, où les faits historiques se parent d'anecdotes saisissantes.

  • - format : 160 x 240 cm
  • ISBN : 978-2-296-96343-6 • mars 2012 • 204 pages
  • EAN13 : 9782296963436
  • EAN PDF : 9782296486591

6 livres dans cette collection

Dans la même thématique