• Couverture La départementalisation de Mayotte
  • 4eme La départementalisation de Mayotte

LA DÉPARTEMENTALISATION DE MAYOTTE

Un premier bilan juridique et économique

Sous la direction de Julie Dupont-Lassalle, François Hermet et Elise Ralser, Préface d'Ericka Bareigts

OCÉAN INDIEN Mayotte
Livre papier :
21,5 €
Imprimé en france - Frais de port 0,01 €*
*(si commande >= 30€ livrée en France)
Version numérique* :
15,99 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Au terme du long parcours ayant conduit à la départementalisation du 31 mars 2011 puis à la « rupéisation » (l'accès au statut européen de région ultrapériphérique) du 1er janvier 2014, l'île de Mayotte s'est retrouvée sur la ligne d'un nouveau départ. Cet ouvrage a pour objectif de présenter un panorama du « jeune » cadre juridique de ce territoire avant de faire état des retombées économiques attendues de ces transformations institutionnelles majeures. La situation économique et sociale fortement dégradée du 101e département laisse entrevoir à quel point la notion d'égalité réelle, pourtant au coeur des préoccupations politiques nationales et régionales, est difficile à atteindre.

  • Broché - format : 15,5 x 24 cm
  • ISBN : 978-2-343-11035-6 • 14 février 2019 • 200 pages
  • EAN13 : 9782343110356
  • EAN PDF : 9782140113857
  • EAN ePUB : 9782336864631
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat

Julie Dupont-Lassalle est Maître de conférences HDR en droit public et membre du Centre de Recherche Juridique (CRJ), à l'université de La Réunion, spécialiste de droit européen.

François Hermet est Maître de conférences en sciences économiques à l'Université de La Réunion. Membre du Centre d'Economie et de Management de l'Océan Indien (CEMOI) et de l'Observatoire des Sociétés de l'Océan Indien (OSOI), il est spécialisé en macroéconomie internationale.

Élise Ralser est Professeur de droit privé et membre du Centre de Recherche Juridique (CRJ), à l'université de La Réunion, spécialiste de droit international privé. Elle est également directrice adjointe de la fédération de recherche de l'Observatoire des Sociétés de l'Océan Indien (OSOI) et présidente de l'association « Droit dans l'océan Indien » (LexOi).

Dans la même thématique