GREL


Institut de recherche
Groupe de Recherche en Écriture et Lecture

Le GREL est né dans les années 2000. Quatre conseillers pédagogiques de quatre commissions scolaires différentes suivaient alors une formation sur la pédagogie de la situation-problème depuis deux ans avec Mme Rosée Morissette, consultante en pédagogie. L'idée leur vint donc de créer un groupe de recherche-action en français. Ces conseillers pédagogiques étaient : Jean-Pierre Aubin (CS des Mille-Îles), Danielle Lefebvre (CS des Manoirs), Suzanne Richard (CS Les Écores) et Micheline Voynaud (CS de Le Gardeur).

C'est le premier groupe du GREL, en 1995-1996, qui a trouvé le nom du groupe : Groupe de Recherche En Lecture. Aujourd'hui, nous préférons donner cette signification à l'acronyme : Groupe de Recherche en Écriture et Lecture, puisque toutes les situations-problèmes élaborées au GREL concernent toujours au moins deux volets. La communication orale est donc également très souvent touchée, même si elle ne fait pas partie du nom du groupe de recherche.

Le GREL est de plus en plus connu au Québec grâce à la participation de plusieurs à des colloques ou des congrès (journées régionales, AQPF, ACSQ et grâce aussi à la publication de cahiers-pratiques dans la revue Québec français. Actuellement, les situations-problèmes sont diponibles pour tout le personnel des commissions scolaires participant au GREL, mais éventuellement, elles pourront être achetées par tous les enseignants qui en feront la demande, où qu'ils soient.


Pays
Canada
Adresse
Québec
Laval