• Couverture Les langues nationales et la production du droit en Afrique
  • 4eme Les langues nationales et la production du droit en Afrique

LES LANGUES NATIONALES ET LA PRODUCTION DU DROIT EN AFRIQUE

Chantal Marie Ngo Tong

Cet article est un extrait du livre suivant :
La langue et le droit


Date de publication : septembre 2018
Version numérique* :
4 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Comme le souligne l'adage romain, "Ubi societas, ibi jus", a contrario
il n'y a pas de société sans droit. Le droit est en effet inhérent à toute société, car il a pour "objectif de faciliter la vie en société, et plus fondamentalement, de l'organiser, de la réguler"1. Il est cependant difficile de définir ce qu'est le droit et la conception du droit diffère selon les sociétés. Cependant, de manière globale, le droit se définit soit de par sa finalité, soit de par sa source. Par rapport à sa finalité, le droit vise selon les Romains, la justice et l'équité. Du point de vue de la source, le droit est, selon les positivistes, la volonté du législateur et du juge. Volonté du législateur parce que la loi est la principale source du droit.

     
  • ISBN : 978-2-343-15387-2 • septembre 2018 • 28 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat