Andreas Georgallides

Ce livre se compose de mots dispersés qui n’ont pas réussi à se retrouver parmi des vers d’un poème (complet), des vers qui parlent vraiment d’eux-mêmes. Donc, les anti-vers de ce livre, ne demandent pas d’être compris et ils ne réclament aucun accueil dans l’espace du sens. Après que le lecteur reconnaisse cette particularité intransigeante, c’est possible de soupçonner qu'il peut s’échapper sans se repentir de cette forêt infinie des ombres floues de l’ Être.
Je me tiens un peu ; en dehors de mon silence, pour que je me taise plus…

A. Georgallides


Andreas Georgallides a fait des études en sciences de l’éducation, en histoire-archéologie et en philosophie à l’Université de Chypre. Il a poursuivi ses études au niveau master en philosophie à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et il a obtenu son doctorat en philosophie à l’Université de Sussex (Royaume-Uni). Il a publié sept recueils de poèmes et son oeuvre poétique a été traduite et publiée en seize langues. Il est l’auteur de l’oeuvre From Theory to Mysticism: the Unclarity of the Notion ‘Object’ in Wittgenstein’s Tractatus. De plus, il a entre autres traduit le Tractatus Logico-Philosophicus en grec. olk.com.cy/members/georgallidis-andreas/
adresse email envoyer un mail à l'auteur

Renseignements

Fonction(s) actuelle(s) : Ecrivain(e)

Né(e) le 02/03/1975 à Nicosie

Résidence

5Β rue Gerolakou, Latsia
2236 Nicosia
Chypre
tel. 0035799496687
fax Cyprus

Bibliographie

Autres parutions

ŒUVRE LITTERAIRE

Livres de Littérature

 Georgallides, Α. (2011). Le piano s’est tu (CD). Athènes : TGA. [25 minutes]

 Georgallides, Α. (2007). Couleurs face à face. Leicester : Maison d’Edition Troubador. [128 pages]

 Georgallides, Α. (2004). Lorsque le piano est submergé. Athènes : Maison d’Edition Power. [249 pages]

 Georgallides, Α. (2003). Mers enfermées. Larnaca : Negresco. [60 pages]

 Georgallides, Α. (2001). Vide gelé à 516˚ C. Larnaca : Negresco. [49 pages]

 Georgallides, Α. (1998). Demi-lignes opposées. Nicosie : Levadioti. [40 pages]

ŒUVRE SCIENTIFIQUE

Les monographies scientifiques

 Georgallides, Α. (2018). De la Théorie au Mysticisme. La Manque de Clarté de la Notion d’Objet dans le Tractatus de Wittgenstein [From Theory to Mysticism. The Unclarity of the Notion ‘Object’ in Wittgenstein’s Tractatus]. Newcastle upon Tyne : Maison d’ Edition Cambridge Scholars. [176 pages]

Traductions

 Morris, Μ. (2019 [2008]). Wittgenstein et le Tractatus [Wittgenstein and the Tractatus], traduction (en grec) Α. Georgallides/ revue par Α. Kyriakou. Athènes : Iambos. [472 pages]

 Georgallides, Α. (2018 [2018]). De la Théorie au Mysticisme. La Manque de Clarté de la Notion d’Objet dans le Tractatus de Wittgenstein [From Theory to Mysticism. The Unclarity of the Notion ‘Object’ in Wittgenstein’s Tractatus], traduction (en grec) Α. Georgallides. Athènes : Iambos. [194 pages]

 Wittgenstein, L. (2016 [1921]). Tractatus Logico-Philosophicus, introduction - traduction (en grec) - commentaires Α. Georgallides/ revue par Ν. Kyriakidi. Athènes : Iambos. [169 pages]

PARTICIPATION AUX REVUES LITTÉRAIRES

Revues Littéraires Imprimés

 Réservoir [Δεξαμενή], numéro 21, 2012, p. 79-82.
 Réservoir [Δεξαμενή], numéro 17-18, 2009, p. 131.
 Quadrimestres [Τετράμηνα], numéro 82-87, 2009, p. 6158-6161.
 Philia [Philia], numéro 1-2, 2008-2009, p. 144-145.
 A Focus [In focus], numéro 5, 2008, p. 14-16.
 Réservoir [Δεξαμενή], numéro 15-16, 2007, p. 23-29.
 Exangel [Εξάγγελος], numéro 10, 2007, p. 26-29.
 Palimpseste [Παλίμψηστον], numéro 21-22, 2006-7, p. 40-42.
 A Focus [In focus], numéro 3, 2006, p. 11-12.
 Quadrimestres [Τετράμηνα], numéro 73-73, 2005, p. 5756.
 Ruelle [Πάροδος], numéro 7, 2005, p. 663-4.
 Intervention [Παρέμβαση], numéro 129, 2005, p. 14-15.
 Intervention [Παρέμβαση], numéro 133, 2005, p. 30.
 Connaissance Hellénique, numéro 102, 2005, p. 8-11.
 A l’exception [Εμβόλιμο], numéro 51-52, 2005, p. 10.
 Philia [Philia], numéro 1, 2005, p. 164-165.
 Ruelle [Πάροδος], numéro 3, 2004, p. 229-30.
 Intervention [Παρέμβαση], numéro 128, 2004, p. 65.
 Lettres Eoliennes [Αιολικά Γράμματα], numéro 205, 2004, p. 61.
 Intervention [Παρέμβαση], numéro 125, 2003, p.71.
 Sans [Άνευ], numéro 6, 2002, p. 74.
 Govosti [Γκοβόστη], numéro 23, 2002, p. 10-14.
 Errant [Πλανόδιον], numéro 35, 2002, p.469.

Participation aux Anthologies Poétiques

 Dorge, J.C. (ed.): Florilège, Le Florilège de la Société des Auteurs et poètes de la francophonie, Copy-média, Canéjan 2019, p.78.
 Christodoulides, G. et Nicolaides, P. (ed.) : Anthologie de la poésie chypriote 1960 – 2018 [Ανθολογία Κυπριακής Ποίησης 1960 – 2018], Maison d’Édition Kyma, Athènes 2018, p. 139-143.
 Hadjimatheou, Α. (ed.) : Anthologie de poésie [Ανθολόγιο Ποιήσεως], Publication Privée, Larnaca 2018, p. 24.
 Sangilio, C. (trad.) : Les raisins de Chypre : Anthologie de la poésie jeune grec-chypriote [Uva di Cipro, Antologia della giovane poesia greco-cipriota], Parole mondo, Maison d’Édition Joker, Lecce 2014, p.220-237.
 Riala, A. (ed.) : Des itinéraires poétiques et artistiques à l’ile d’Aphrodite [Ποιητικές και Eικαστικές Διαδρομές στο Νησί της Αφροδίτης], Maison d’Édition Aktis, Limassol 2012, p.40-41.
 Sangilio, C. (trad.) : Une feuille verte en or, poésie chypriote contemporaine [Una Foglia Verde Oro, Poesia Cipriota Contemporanea], Argos C.R.l, Lecce 2012, p.379-384.
 Loizides, Β. (ed.) : Anthologie de poésie chypriote contemporaine [Ανθολογία σύγχρονης κυπριακής ποίησης], Maison d’Édition Mandagoras, Athènes 2011, p.35-39.
 Kraniotis, D.P. (ed.) : Poésie du monde 2011 [World Poetry 2011], Anthologie 2015 poètes de 65 pays, 22ème Congrès Mondial de Poètes, Larisa 2011, p.161-164.
 Vlahou, Κ. (ed.) : 23 et 1 poètes [23 και 1 ποιητές], Maison d’Edition Akrotiri, Athènes 2008, p.57-61.
 Scartsi, S.L. et Varnavas S.P. (ed.) : Anthologie de poètes chypriotes [Ανθολογία Κυπρίων Ποιητών], Maison d’Édition Taxideftis, Nicosie 2008, p.92-94.
 Thanopoulou, Μ. (ed.) : Anthologie de la prose et de la poésie [Ανθολογία Πεζού και Ποιητικού Λόγου], Maison d’Édition Malliaris Paideia, Thessalonique 2006, p.75-79.
 L’autre dimension [Η άλλη διάσταση], Département des Sciences Humaines, Université de Chypre, Nicosie 2006, p.12-13.
 Sous le même Ciel [Κάτω από τον ίδιο Ουρανό], ΕΔΟΝ – B.K.G.H., Nicosie 2006, p.37-38.
 Miaris, G. (ed.) : Chypre et la poésie d’aujourd’hui [Η Κύπρος και η ποίηση της σήμερα], Maison d’Édition Paremvasi, Kozani 2005, p.14-15.

Poésie sonore et visuelle

 Poème : Forêt Rouge [Κόκκινο Δάσος]
En ligne : https://www.youtube.com/watch?v=sEVeWoYvNoA
[accédé le 10.01.2019]
Poésie : Andreas Georgallides
Musique (au piano) : Vasilis Socratous
Récitation : Pambos Sakkas
Vidéo : Julie Mitsidi
Durée: 1.05

 Poème : Discontinuité de la continuité [Ασυνέχεια της Συνέχειας]
En ligne : https://www.youtube.com/watch?v=6H5TwagIMXo
[accédé le 10.01.2019]
Poésie : Andreas Georgallides
Musique : Daniel Pavloski
Vidéo : Kyriakos Costa
Durée : 7.17

 Poème: Bonne nuit [Καληνύχτα]
En ligne : https://www.youtube.com/watch?v=maznsRdUudU&feature=channel&list=UL [accédé le 10.01.2019]
Poésie : Andreas Georgallides
Musique (au piano) : Vasilis Socratous
Récitation : Pambos Sakkas
Vidéo : Julie Mitsidi
Durée : 1.25

 Poème : Écoute [Άκου]
En ligne : https://www.youtube.com/watch?v=XsIoLkjMzx4
[accédé le 10.01.2019]
Poésie : Andreas Georgallides
Musique (au piano) : Vasilis Socratous
Récitation : Pambos Sakkas
Vidéo : Julie Mitsidi
Durée : 3.30

 Poème : Grandes distances [Μεγάλες Αποστάσεις]
En ligne : https://www.youtube.com/watch?v=-yXsndqaZBg
[accédé le 10.01.2019]
Poésie : Andreas Georgallides
Musique (au piano) : Vasilis Socratous
Récitation : Pambos Sakkas
Vidéo : Julie Mitsidi
Durée : 1.20

 Poème : Excepté ce que J’ai dit [Πλην όσων είπα]
En ligne : https://www.youtube.com/watch?v=95d_R3M1IYg
[accédé le 10.01.2019]
Poésie : Andreas Georgallides
Musique (au piano) : Vasilis Socratous
Récitation : Pambos Sakkas
Vidéo : Julie Mitsidi
Durée : 1.29

 Poème : Couleurs brisées, non-logiques [Σπασμένα μη λογικά χρώματα]
En ligne : https://www.youtube.com/watch?v=KgxlybHxNkA
[accédé le 10.01.2019]
Poésie : Andreas Georgallides
Musique (au piano) : Vasilis Socratous
Récitation : Pambos Sakkas
Vidéo : Julie Mitsidi
Durée : 1.03

 Poème : Mer pétrifiée [Πέτρινη Θάλασσα]
En ligne : https://www.youtube.com/watch?v=OBwIUmnohWA
[accédé le 10.01.2019]
Poésie : Andreas Georgallides
Musique (au piano) : Vasilis Socratous
Récitation : Pambos Sakkas
Vidéo : Julie Mitsidi
Durée : 1.21

 Poème : ils existent tout simplement [Απλά Υπάρχουν]
En ligne : https://www.youtube.com/watch?v=an6u4ilwMo8
[accédé le 10.01.2019]
Poésie : Andreas Georgallides
Musique (au piano) : Vasilis Socratous
Récitation : Pambos Sakkas
Vidéo : Julie Mitsidi
Durée : 1.13

 Poème : Le piano s’est tu [Το πιάνο κόπασε]
En ligne : https://www.youtube.com/watch?v=t-8Z8cQDgPg
[accédé le 10.01.2019]
Poésie : Andreas Georgallides
Musique (au piano) : Vasilis Socratous
Récitation : Pambos Sakkas
Vidéo : Julie Mitsidi
Durée : 3.32

CRITIQUES LITTÉRAIRES SUR MON ŒUVRE D’ART (publiées)

 Georgakis, T. (2019) à peine plus vide - Andreas Georgallides [ελάχιστα περισσότερο άδειο – Ανδρέας Γεωργαλλίδης]. Sans [Άνευ], 71, p.102-103.
 Antzoulis, Α. (2019) Des pensées tectoniques entre la poésie et l’antipoésie. Les errances du sens dans à peine plus vide d’Andreas Georgallides [Τεκτονημένες σκέψεις μεταξύ ποίησης και αντιποίησης. Οι περιπλανήσεις του νοήματος στο Ελάχιστα Περισσότερο Άδειο του Ανδρέα Γεωργαλλίδη]. Diorama, 24, p.35-38.
 Nicolaidis, P. (2018). L’obscurité vide-nouveau de poésie : Andreas Georgallides, à peine plus vide [Το κενό-καινό σκοτάδι της ποίησης : Ανδρέας Γεωργαλλίδης, Eλάχιστα περισσότερο άδειο]. Diorama [Διόραμα], 4, p.133-140.
 Apostolidis, Α. (2016). L’indétermination poétique dans la poésie d’Andreas Georgallides [Η ποιητική απροσδιοριστία στην ποίηση του Ανδρέα Γεωργαλλίδη]. Sans [Άνευ], 59, p.115-116.
 Papasotiriou, Th. (2012). Le poète de l’énergie obscure – Andreas Georgallides [Ο ποιητής της σκοτεινής ενέργειας - Α. Γεωργαλλίδης]. En ligne : http://www.kypriwnerga.com/site-artist-9-gr.php [accédé le 22.03.2014].
 Iliopoulous, G. (2012). Les Richter dans la poésie d’Andreas Georgallides et la théorie du chaos [Τα Richter στην ποίηση του Α. Γεωργαλλίδη και η θεωρία του χάους]. En ligne : http://www.kypriwnerga.com/site-artist-9-gr.php [accédé le 15.03.2014].
 Miaris, G. (2012). Andreas Georgallides, Le piano s’est tu [Ανδρέας Γεωργαλλίδης, Το πιάνο κόπασε]. En ligne : http://www.poiein.gr/archives/22802 [accédé le 10.05.2013].
 Vasilakis, S. (2012). La poésie d’Andreas Georgallides [Η ποίηση του ποιητή Ανδρέα Γεωργαλλίδη]. En ligne : http://www.alithia.com.cy/index.php/politismos/item/1377 [accédé le 10.9.2012].
 Rahimi, A. (2007). Les œuvres des Chypriotes [Κυπρίων έργα]. En ligne : http://www.kypriwnerga.com/site-artist-9-gr.php [accédé le 10.04.2012].
 Thomas, S. (2007). Les œuvres des Chypriotes [Κυπρίων έργα]. En ligne : http://www.kypriwnerga.com/site-artist-9-gr.php [accédé le 4.04.2012].
 Argyriou, D. (2011). Le poète du vide [Ο ποιητής του κενού - Α. Γεωργαλλίδης]. En ligne : http://www.kypriwnerga.com/site-artist-9-gr.php [accédé le 2.04.2012].
 Zikas, G. (2011). Un dévouement court consacré au poète Andreas Georgallides [Σύντομο αφιέρωμα στον ποιητή Ανδρέα Γεωργαλλίδη]. En ligne : http://www.sigmalive.com/simerini/analiseis/other/396885 [accédé le 15.03.2012].
 Tsitsekli, T. (2008). Katerina Tsitsekli écrit à propos du poète du vide [H Κατερίνα Τσιτσεκλή γράφει για τον Ποιητή του κενού]. En ligne : http://www.kypriwnerga.com/site-artist-9-gr.php [accédé le 10.03.2012].
 Theodoropoulos, G. (2011). Le piano s’est tu – Andreas Georgallides. Un silence d’autre type par le poète du vide [Το πιάνο κόπασε - Ανδρέας Γεωργαλλίδης. Μια διαφορετικού τύπου σιωπή από τον ποιητή του κενού]. En ligne : http://www.kypriwnerga.com/site-artist-9-gr.php [accédé le 10.02.2012].
 Theodorakis, G. (2010). Le poète du vide dans la soustraction non-conventionnelle [Ο ποιητής του κενού μέσα από την αντισυμβατική αφαίρεση]. En ligne : http://www.kypriwnerga.com/site-artist-9-gr.php [accédé le 23.01.2012].
 Evaggelopoulos, Ν. (2010). La métapoésie dans la poésie d’Andreas Georgallides [Η μετα-ποίηση στην ποίηση του Ανδρέα Γεωργαλλίδη]. En ligne : http://www.kypriwnerga.com/site-artist-9-gr.php [accédé le 16.01.2012].
 Tsamanis, Ν. (2013). Le sublime vide poétique dans la poésie d’Andreas Georgallides’ [Το υψηλό ποιητικό κενό στην ποίηση του Ανδρέα Γεωργαλλίδη]. En ligne : http://www.kypriwnerga.com/site-artist-9-gr.php [accédé le 12.09.2013].
 Gklenis, Ι. (2004). La poésie d’Andreas Georgallides [Η ποίηση του Ανδρέα Γεωργαλλίδη]. En ligne : http://www.kypriwnerga.com/site-artist-9-gr.php [accédé le 11.01.2012].
 Tataki-Iosifidou, Z. (2009). Andreas Georgallides – poésie [Ανδρέας Γεωργαλλίδης, ποίηση]. Réservoir [Δεξαμενή], 17-18, p.232.
 Apostolatos, Μ. (2009). Andreas Georgallides – Lorsque le piano est submergé [Ανδρέας Γεωργαλλίδης - Όταν βυθίζεται το πιάνο]. Akti [Ακτή], 78, p.239-241.
 Karantonis, G. (2008). Pour la poésie d’Andreas Georgallides [Για την ποίηση του Ανδρέα Γεωργαλλίδη]. Parapluie [Ομπρέλα], 83, p.43.
 Falireas, Ν. (2008). Le poète du vide A. GEORGALLIDES [Ο ποιητής του κενού Α. ΓΕΩΡΓΑΛΛΙΔΗΣ]. Parapluie [Ομπρέλα], 83, p.44.
 Kanakis, Α. (2008). La poésie d’Andreas Georgallides [Η ποίηση του Ανδρέα Γεωργαλλίδη]. Nouvelle Époque [Νέα Εποχή], 298, p.96-99.
 Kolosiatou, F. (2008). Lorsque le piano est submergé – Couleurs face à face’ [Όταν βυθίζεται το πιάνο - Χρώματα απέναντι]. Parapluie [Ομπρέλα], 83, p.42.
 Papadopoulos, Α. (2004). Andreas Georgallides – Mers enfermées’ [Ανδρέας Γεωργαλλίδης – Κλειδωμένες Θάλασσες]. Lettres Eoliennes [Αιολικά Γράμματα], 207, p.76-77.
 Papaleontiou, L. (2002). Andreas Georgallides [Ανδρέας Γεωργαλλίδης]. Sans [Άνευ], 6, p.74.
 Kyprianou, F. (2002). Vide Gelé à 516˚ C [Παγωμένο κενό στους 516˚ C]. Nouvelle Époque [Νέα Εποχή], 272-273, p.77-78.