• Couverture L'AFFIRMATION D'UNE IDENTITÉ PERSONNELLE DANS UN ESPACE PUBLIC Le cas des sépultures cinéraires d'un cimetière communal
  • 4eme L'AFFIRMATION D'UNE IDENTITÉ PERSONNELLE DANS UN ESPACE PUBLIC Le cas des sépultures cinéraires d'un cimetière communal

L'AFFIRMATION D'UNE IDENTITÉ PERSONNELLE DANS UN ESPACE PUBLIC LE CAS DES SÉPULTURES CINÉRAIRES D'UN CIMETIÈRE COMMUNAL

par Catherine Armanet

Construction identitaire et espace
Date de publication : septembre 2009
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

"Ici repose Madeleine [X]", "Ci-gît Germain [X]", "Famille [X]...".
Les allées des cimetières sont bordées de monuments funéraires qui
présentent clairement l'identité des défunts. Quand celle-ci fait défaut,
l'administration municipale se charge d'attribuer aux inconnus les bribes
d'une identité: "X Masculin" est alors accolé au numéro d'ordre dans le
registre des pompes funèbres de l'année. La fosse commune, qui perdure
dans l'imaginaire collectif, appartient désormais à l'histoire. Depuis le décret
du 23 prairial an XII, "chaque inhumation a lieu dans une fosse séparée" et
"chaque particulier [a le droit], sans besoin d'autorisation, de placer sur la
fosse de son parent

     
  • ISBN : 978-2-296-09835-0 • septembre 2009 • 17 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoverso