• Couverture L'IMPOSSIBLE ANGLICISATION DES SCIENCES DE LA SOCIETE
  • 4eme L'IMPOSSIBLE ANGLICISATION DES SCIENCES DE LA SOCIETE

L'IMPOSSIBLE ANGLICISATION DES SCIENCES DE LA SOCIETE

Universités francophones et diversité linguistique
Date de publication : mai 2010
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Ma présentation n'a pas la prétention d'être une étude savante sur la
place de l'anglais dans le monde des sciences de la société. Mes propos ne
reposent pas sur de minutieuses études de l'usage comparatif, à travers le
temps, des langues. Il s'agit bien plus d'un essai visant, de manière avant
tout argumentative, à réfuter l'excès avec lequel on veut aujourd'hui nous
convaincre que le tout à l'anglais est l'avenir, sinon la réalité présente, du
monde de la science,…y compris celui des sciences sociales.
Je m'intéresse ici à la langue des sciences de la société, les sciences qui
tentent de saisir le déploiement de l'être humain en interaction avec un
milieu culturel et politique particuliers. Bien sur, je parle de celles-ci parce
que ce sont celles que je pratique et que je connais mieux, mais aussi, parce
qu'elles sont particulièrement révélatrices des limites à la proposition du tout
à l'anglais. Les limites qu'elles révèlent d'ailleurs pourraient bien
s'appliquer à l'ensemble du champ des sciences

     
  • ISBN : 978-2-296-11851-5 • mai 2010 • 8 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoverso