• Couverture L'implicite dans le discours poétique africain : valeurs esthétiques et rendement interprétatif
  • 4eme L'implicite dans le discours poétique africain : valeurs esthétiques et rendement interprétatif

L'IMPLICITE DANS LE DISCOURS POÉTIQUE AFRICAIN : VALEURS ESTHÉTIQUES ET RENDEMENT INTERPRÉTATIF

Éblin Pascal Fobah

revue d'origine de cet article : Cahiers de l'IREA 7

Date de publication : janvier 2017
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

La poésie a toujours été associée à une pratique
langagière oblique qui consiste en des manoeuvres de
contournement et à l'usage de contenus inférés. Elle ne
parle pas directement. Cela veut dire qu'elle laisse
toujours supposer des au-delàs des mots utilisés qui se
marquent en sous-entendus, inférences, insinuations et
allusions de toutes sortes. Elle est ainsi fondamentalement
un langage de l'implicite. Ce marquage linguistique
s'applique à n'importe quelle littérature et la poésie
africaine n'y échappe pas. Même si l'implicitation est
constitutive de tout discours poétique, il reste que ses
implications esthétiques sont divergentes d'une pratique

     
  • ISBN : 978-2-343-10922-0 • janvier 2017 • 44 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat