• Couverture L'image et l'imagerie satirique, victimes de la défiance intellectuelle ?
  • 4eme L'image et l'imagerie satirique, victimes de la défiance intellectuelle ?

L'IMAGE ET L'IMAGERIE SATIRIQUE, VICTIMES DE LA DÉFIANCE INTELLECTUELLE ?

Coups de projecteur sur la recherche allemande, compte tenu des relations croisées franco-allemandes

Ursula E. Koch

Communication et médias en France et en Allemagne
Allemagne France
COMMUNICATION, MÉDIAS
Date de publication : mai 2006
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

En 1533, à l'époque des feuilles volantes, des calendriers et almanachs, un sage conseiller du roi d'Angleterre Henri VIII lui dit ceci : « Chez les gens simples, les choses pénètrent plus facilement par les yeux que par les oreilles, car le peuple intériorise mieux ce qu'il voit que ce qu'il entend1 ». C'est de l'année 1926/27, lorsqu'une présence « en nombre inconnu jusqu'alors » d'images imprimées ainsi que, bien sûr, de films dans la bouillonnante ville de Berlin ( 1920 : 3,85 millions d'habitants ) marquèrent « la vie quotidienne des plus larges couches de la population2 », que date cette « sentence » du publiciste Kurt Tucholsky ( 1890-1935 ) extraite du magazine illustré Uhu ( « La Chouette » ) : « Une image dit plus que 1000 paroles3 ».

     
  • ISBN : 2-296-00613-2 • mai 2006 • 27 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoverso