• Couverture Disparition et cinéma documentaire

DISPARITION ET CINÉMA DOCUMENTAIRE

Le cas de Juan, comme si rien ne s'était passé

Diana Fernandez Irusta

L'ÉPOQUE DE LA DISPARITION
Date de publication : novembre 2000
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Pour ce travail, j'ai retenu Juan, comme si rien ne s'était passé, un long métrage documentaire dû au réalisateur Carlos Echeverria entre 1985 et 1987. Pourquoi ce film ? Je crois qu'il constitue une réponse intéressante aux difficultés que ce sujet de la disparition pose au discours audiovisuel. Surtout, sa résistance aux mécanismes habituels de représentation.

     
  • ISBN : 2-7384-9824-8 • novembre 2000 • 4 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : recto