• Couverture La socialisation paradoxale de la jeunesse armée en Afrique subsaharienne
  • 4eme La socialisation paradoxale de la jeunesse armée en Afrique subsaharienne

LA SOCIALISATION PARADOXALE DE LA JEUNESSE ARMÉE EN AFRIQUE SUBSAHARIENNE

Axel Augé

Guerres nomades et sociétés ouest-africaines
Date de publication : janvier 2008
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

En 1990, la libéralisation politique survenue en Afrique subsaharienne révèle l'état de fragilité institutionnelle de nombreux pays africains et leur difficulté à sortir des crises politiques et militaires. Cette période est marquée par la montée de la jeunesse au cœur de la revendication démocratique. Mais ces jeunes se sont illustrés dans des actions moins nobles en entretenant la violence politique ou en devenant des enfants- soldats. De la guerre en Sierra Leone à la crise politique en Côte d'Ivoire jusqu'à l'Ouganda, l'Angola et le Congo-Brazzaville en Afrique centrale, la jeunesse africaine devient, au fil des conflits locaux, un acteur capital des guerres africaines de basse intensité. Les enfants-soldats du Revolutionnary United Front (RUF) de Fonday Sankoh en Sierra Leone, les jeunes intégrés à la Lord's Resistance Army (Lra) en Ouganda, les milices "ninjas" ou "zoulous" actives dans la guerre survenue en 1997 au Congo- Brazzaville ou encore les "Jeunes patriotes", qui occupent le devant de la scène politique ivoirienne depuis le début du conflit, sont les figures les plus médiatiques d'une jeunesse aux horizons sociaux limités.

     
  • ISBN : 978-2-296-04642-9 • janvier 2008 • 15 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoverso