Sur Internet

La lecture silencieuse et l'école

On connaît l'historique de la lecture silencieuse. En 1881/1882, les instructions officielles préconisent la lecture à voix haute du maître pour habituer les élèves à la bonne prononciation, pour l'éradication des accents régionaux et pour conformer l'ensemble des futurs "citoyens" à la langue nationale garante de l'unité nationale. La lecture à voix haute est alors conçue comme un outil de compréhension du texte.

Or, à la même époque se développe l'édition de livres à destination de la jeunesse. Elle propose aux classes aisées des livres que les enfants vont être appelés à lire silencieusement, puisqu'il s'agit avant tout d'une lecture privée. Il faudra attendre 1938 pour voir la lecture silencieuse inscrite dans l'apprentissage scolaire de la lecture.

Philippe Geneste

LESART-PSYCHOMECANIQUE, septembre 2017

http://www.lesart-psychomecanique.fr/la-lecture...