Comptes-rendus d'ouvrage

Le care au coeur

Si les propositions philosophiques et politiques faites jusque-là autour de la notion de care (le souci de l'autre et de la vie, l'attention et le soin donnés aussi) peinent à convaincre, n'est-ce pas parce que profondément elles s'en tiennent à une sorte de croyance métaphysique en l'existence première de l'individu ? Le care s'en trouve alors réduit à n'être qu'un simple supplément de bienveillance décidé par l'individu bien avisé et intentionné. Comment penser l'humain autrement afin d'opérer une véritable révolution idéologique qui permette de dépasser l'individualisme régnant ?
Pour partir sur d'autres bases propres à porter un nouveau projet civilisationnel, j'avance que le care est au cœur de l'humain. Notre être est d'abord relationnel avant de s'établir progressivement dans un corps-esprit séparé et un moi différencié d'autrui. Au départ de notre existence, l'autre nous est consubstantiel. Pas encore d'individu alors.
mars 2013

Auteur concerné