Comptes-rendus d'ouvrage

Le peuple de peu. Alerte au populisme!

L'époque est fort inquiétante. L'irresponsabilité des hommes à tous les niveaux de la société n'est plus assez contrebalancée par leur volonté de s'élever grâce à leurs comportements évolués, justes et respectueux. Chacun tend à céder à ses parties primaires se complaisant dans l'infantile et ses excès d'égocentrisme, d'exigence tyrannique, d'intolérance, de pulsionnalité débordante et impatiente.
Interloquée par la violence sociale ambiante, par tous ces gens qui semblent avoir le diable au corps et à l'esprit, je voulais d'abord intitulé cet opuscule : Le peuple racaille. Je me suis reprise en choisissant Le peuple de peu, cette expression me semblant plus belle. Ce titre fait référence aux sages confucéens qui, dès le cinquième siècle avant J.-C., distinguaient les hommes de bien des hommes de peu, les premiers gardant le souci de se comporter avec civilité et de s'élever dans le sens de la justice et du respect, les seconds ne cultivant pas leur conscience humaine évoluée pour s'en tenir à leurs petits plaisirs faciles et à leur strict intérêt.

Comme remède à nos régressions actuelles je vous propose d'apprendre à être des Sisyphes heureux.
janvier 2014

Auteur concerné