• Couverture L'exil comme épreuve littéraire
  • 4eme L'exil comme épreuve littéraire
rectoversoaplat

L'EXIL COMME ÉPREUVE LITTÉRAIRE

L'écrivain iranien face à ses homologues

Nahâl Khaknégar

Collection : L'Iran en transition
MAGHREB, MOYEN ORIENT Iran
Livre papier :
23 €

Livraison à 0,01 €*
* À destination de la France métropolitaine & Belgique, sans minimum d’achat

Version numérique* :
16,99 €
* Compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

La question de l'immigration et de l'exil a marqué la fin du XXe siècle. Les oeuvres issues de l'exil évoquaient souvent le souvenir douloureux d'une perte ou d'un vertige identitaire. Aujourd'hui, une nouvelle génération d'écrivains semble avoir pris le relais. En s'appuyant sur deux romans, Le Voyage des bouteilles vides de Kader Abdolah et Les belles choses que porte le ciel de Dinaw Mengestu, l'exilé apparaît comme un être cosmopolite à la croisée de différentes cultures tout en poursuivant son parcours personnel d'intégration. Le roman iranien d'exil invite à mieux comprendre "l'homme", plus particulièrement "l'Iranien".

  • Date de publication : 15 avril 2015
  • - format : 15,5 x 24 cm • 246 pages
  • ISBN : 978-2-343-05571-8
  • EAN13 : 9782343055718
  • EAN PDF : 9782336375793
  • (Imprimé en France)

Articles de presse

 REMI - Revue Européenne des Migrations Internationales
septembre 2016

Commentaires / Avis de personnalités

 REMI - Vol.32, 3&4, 2016

69 livres dans cette collection

Dans la même thématique