• Couverture Contribution de la musique congolaise à l'éducation à la citoyenneté
  • 4eme Contribution de la musique congolaise à l'éducation à la citoyenneté
rectoversoaplat

CONTRIBUTION DE LA MUSIQUE CONGOLAISE À L'ÉDUCATION À LA CITOYENNETÉ

Pour une éthique du musicien

Martin Fortuné Mukendji Mbandakulu

AFRIQUE SUBSAHARIENNE République Démocratique du Congo
Livre papier :
16 €

Livraison à 0,01 €*
* À destination de la France métropolitaine & Belgique, sans minimum d’achat

Version numérique* :
11,99 €
* Compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Partant d'un constat sur le comportement des musiciens congolais depuis quelques années, l'auteur se demande si la musique congolaise peut contribuer à l'éducation, mieux à l'éducation à la citoyenneté. C'est ainsi qu'il fait l'historique de la musique congolaise, de la traditionnelle à la moderne, tout en établissant des convergences et divergences entre la musique chrétienne et la musique profane. Il trouve que la musique a une noble mission bafouée ou banalisée par les musiciens congolais. Ainsi a-t-il initié une éthique du musicien.

  • Date de publication : 24 octobre 2018
  • Broché - format : 13,5 x 21,5 cm • 146 pages
  • ISBN : 978-2-343-15775-7
  • EAN13 : 9782343157757
  • EAN PDF : 9782140103704
  • (Imprimé en France)

Martin Fortuné Mukendji Mbandakulu est Secrétaire Général de l'AICA/R.D. Congo ; 1er Président du Comité National du FESPAM/RDC. Il enseigne les cours de Philosophie de l'art, des Questions spéciales d'esthétique, d'Histoire de l'art et d'architecture, d'éthique et déontologie et d'éducation à la citoyenneté.

Du même auteur

Dans la même thématique