• Couverture Un si beau métier
  • 4eme Un si beau métier
rectoversoaplat

UN SI BEAU MÉTIER

Les professionnels de la naissance au risque de la mort périnatale

Claudine Schalck

Préface de Dominique Lhuilier


Livre papier :
19 €

Livraison à 0,01 €*
* À destination de la France métropolitaine & Belgique, sans minimum d’achat

Version numérique* :
13,99 €
* Compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

La naissance suscite, d'abord, l'image d'un événement heureux. Si fréquente, autrefois, la mort périnatale, celle de l'enfant attendu, s'est vue refoulée, avec les progrès de la médecine et, plus encore, celle de la mère. Avec ce livre, l'histoire de ce refoulement est montrée de manière très documentée, à travers les contextes historiques et sociologiques de la constitution des métiers de sage-femme et d'obstétricien(ne), ainsi que la division du travail entre le normal et le pathologique, dominée par l'idéologie du risque. Alors que la venue de l'enfant est attendue, ensemble, par les parents et les soignants, la mort demeure. De manière inattendue ou anticipée, telle pour l'interruption médicale de grossesse (IMG), elle confronte les soignants à un lot d'épreuves et de doutes qui se mesure tout autant à la détresse des parents.

  • Date de publication : 19 août 2019
  • Broché - format : 15,5 x 24 cm • 220 pages
  • ISBN : 978-2-343-18109-7
  • EAN13 : 9782343181097
  • EAN PDF : 9782140128394
  • EAN ePUB : 9782336879147
  • (Imprimé en France)

Claudine Schalck est sage-femme, psychologue clinicienne et chercheure associée au Centre de recherche sur le travail et le développement (CRTD-E4132) du CNAM, en tant que docteure en psychologie du travail. Membre actif du Conseil d'Administration de l'Association nationale des sages-femmes territoriales (ANSFT), elle est, à ce titre vice-présidente du Conseil national professionnel des sages-femmes. Ce livre est issu de sa thèse Le travail des soignants dédiés à la vie face à la mort périnatale : sages-femmes et obstétricien(ne)s, soutenue au CNAM en 2017, thèse dirigée par Dominique Lhuilier, professeure émérite en psychologie du travail au CNAM.

Du même auteur

Dans la même thématique