• Couverture Tourisme et reconnaissance des identités
  • 4eme Tourisme et reconnaissance des identités

TOURISME ET RECONNAISSANCE DES IDENTITÉS

Didier Masurier

Le tourisme durable
Date de publication : novembre 2007
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Le sociologue ne peut que rappeler, au stade où nous en sommes de notre réflexion sur la durabilité, que la nature demeure in fine un enjeu social. Dans et par la nature, nous essayons de voir qui nous sommes culturellement parlant. L'invention du paysage au XVIIe siècle relève d'une élite qui va imposer une façon de voir, en même temps qu'un certain intérêt mais aussi un certain désintérêt pour la nature. La montagne qu'évoque Frédéric Bouin, de naturelle est devenue touristique alors que ces usagers habituels ont disparu. Quant au littoral, sa familiarisation ou domestication remonte aux XVIIe-XVIIIe siècle en Angleterre et cette nouvelle relation au rivage que les Anglais ont inventée se diffusera en France et en Europe. Dans les deux cas, et le phénomène est le même depuis moins longtemps pour l'espace rural, le touriste reste un citadin qui cherche à se libérer de certaines contraintes en accédant à un espace de liberté. Et l'enjeu constant est bien cette question de l'identité de soi par rapport à l'autre; on est toujours amené en voyageant à passer une frontière et donc à décliner son identité.

     
  • ISBN : 978-2-296-04183-7 • novembre 2007 • 4 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoverso