Articles de presse

Un très beau livre, émouvant de tolérance

Un très beau livre, "Le ciel était noir sur l'Euphrate", émouvant de tolérance, d'une écriture sobre et réputée "efficace".

Jacques der Alexanian est le fils d'un jeune paysan arménien, rescapé du génocide de 1915 et accueilli en France comme le furent nombre de ses compatriotes après 1920.
A la mort de son père, sa mère lui remit un cahier sur lequel celui-ci avait consigné l'essentiel de sa terrible aventure : Jacques der Alexanian en a tiré un très beau livre, "Le ciel était noir sur l'Euphrate", émouvant de tolérance, d'une écriture sobre et réputée "efficace".

Le deuxième ouvrage qu'il publie est le fruit de son enquête sur la diaspora à travers le monde. Une nouvelle occasion pour lui d'évoquer le destin de ce peuple courageux, dont la culture, étonnamment vivante, reste le lien par-dessus les frontières des pays d'adoption. (...)

Suite logique du premier récit, à la recherche de ceux qui, à Marseille, Valence, Belfort ou dans la banlieue parisienne, constituent encore des communautés "fidèles aux coutumes, à l'esprit et à l'âme de la patrie perdue".

Marcel Lalande

LE PARISIEN, février 2007

Livre associé

Auteur concerné