BRAHMANISME ET ENCRATISME À ROME AU IIIE SIÈCLE AP. J.C.

Etude d'Elenchos I, 24, 1-7 et VIII, 20, 1-3

Guillaume Ducoeur

ASIE
Livre papier :
22,9 €

Livraison à 0,01 €*
* À destination de la France métropolitaine & Belgique, sans minimum d’achat

Vers 230 de l'ère chrétienne, dans sa Réfutation de toutes les hérésies (I, 24), Hippolyte de Rome expose pour la première fois la doctrine brahmanique d'une manière objective. La présente recherche vise à démontrer qu'Hippolyte de Rome n'a jamais eu connaissance directement de la doctrine brahmanique par le biais des upanishad mais qu'il fut simplement victime de ses sources, liées à la gnose, à la philosophie grecque ainsi qu'à la diatribe cynico-chrétienne. En VIII, 20, il réfute l'ascèse des encratites qu'il présente dans les mêmes termes que celles des brahmanes, et qualifie ces hérétiques de cyniques, utilisant le cliché de la pensée grecque qui identifiait les cyniques aux gymnosophistes indiens.

  • Date de publication : juin 2002
  • 276 pages
  • ISBN : 2-7475-2444-2
  • EAN13 : 9782747524445
  • (Imprimé en France)

Du même auteur

Dans la même thématique