• Couverture Les logiques affinitaires et les orientations pédagogiques de la F.G.S.P.F. et du R.S.F. sous le Front Populaire et Vichy : Continuité ou de rupture
  • 4eme Les logiques affinitaires et les orientations pédagogiques de la F.G.S.P.F. et du R.S.F. sous le Front Populaire et Vichy : Continuité ou de rupture

LES LOGIQUES AFFINITAIRES ET LES ORIENTATIONS PÉDAGOGIQUES DE LA F.G.S.P.F. ET DU R.S.F. SOUS LE FRONT POPULAIRE ET VICHY : CONTINUITÉ OU DE RUPTURE

Fatia Terfous1

Des patronages aux associations
Date de publication : décembre 2009
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Introduction
Si le sport affinitaire se caractérise par une forme de pratique
qui ne se contente pas du sport et vise des buts sociaux et idéologiques
plus importants, la Fédération Gymnique et Sportive des Patronages
de France (F.G.S.P.F.) et plus particulièrement le Rayon Sportif
Féminin (R.S.F.) illustrent assez largement cette logique entre 1936 et
1944. La forte influence de l'Action Catholique Française, de ses
mouvements sportifs et de jeunesse sous le Front Populaire, la
promotion de Marie-Thérèse Eyquem en tant que directrice des sports
féminins sous Vichy, aura des conséquences sur les logiques
affinitaires et les orientations pédagogiques de ces deux fédérations. A
partir de sources originales tirées principalement de la Fédération
Sportive et Culturelle de France et des archives diocé

     
  • ISBN : 978-2-296-10746-5 • décembre 2009 • 15 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoverso