• Couverture Verbicide. D'une vulnérabilité qui n'ose dire son nom
  • 4eme Verbicide. D'une vulnérabilité qui n'ose dire son nom

VERBICIDE. D'UNE VULNÉRABILITÉ QUI N'OSE DIRE SON NOM

Alyson Cole

revue d'origine de cet article : Cahiers du Genre 58

Date de publication : avril 2015
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Cet article étudie le processus discursif qui a conformé les conceptions contemporaines de la vulnérabilité. Mettant en évidence des tentatives récurrentes de réarticuler la relation entre la victimisation et le blâme, il retrace les usages de l'expression "blâmer la victime" depuis que le sociologue William Ryan l'a forgée en 1970 afin de critiquer l'aide apportée aux populations vulnérables, jusqu'aux campagnes conservatrices contemporaines menées à l'encontre des "politiques victimaires".

     
  • ISBN : 978-2-343-06122-1 • avril 2015 • 28 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat