Vivre aujourd'hui


Collection

Collection dirigée par : Maria Koleva



SERVICE PUBLIC UNDERGROUND

Non, le "cinéma" n'est pas un sale mot.

Par leur langue riche et les milieux qu'ils touchent, ces films documentaires et de fiction correspondent à la civilisation française d'aujourd'hui. Aucun film de ce type n'a jamais été montré à la télévision ou en salle l'après-midi et le soir, pour des raisons de vision médiatique de notre vie en société, dans 1'art, le cinéma, le théâtre, la poésie et la littérature.

Ces films mettent en avant des êtres précieux avec qui vous pouvez entrer en dialogue à travers leurs œuvres et leurs rencontres, avec ceux qui les entourent puisque souvent ils sont filmés sur leur lieu de travail; l'attention extrême que leur porte la réalisatrice Maria Koleva et ses interventions, facilitent au spectateur la compréhension des personnages. Caméra au poing, elle pense à haute voix suscitant ainsi des réponses inattendues, poétiques et instructives. Toute une civilisation cachée et ses héros apparaissent. Le 5 octobre 1989, à l'occasion de la première grève de la faim pour un service public de l'audio-visuel de qualité, le critique de cinéma et conscience morale de son époque, Serge Daney, écrivait dans "Libération" : "Maria Koleva fait partie de ces gens qui ont eu le tort de faire - trop seuls, sans moyens - le travail que ne faisait pas la télévision". Maintenant, la caméra numérique permet la qualité sans souffrances.

"C'est comme cela que les 150 films que j'ai tournés représentent une vaste palette de gens tendres qui ont une âme, des opinions fermes, de vrais Français de toute origine et de tout niveau d'éducation. Pardon, mais il n'y a ni drogue, ni porno, ni meurtres de complaisance. C'est un service public underground."

Journaliste underground n°1
7 octobre 2002 Paris