• Couverture Mieux vivre en langues
  • 4eme Mieux vivre en langues
rectoversoaplat

MIEUX VIVRE EN LANGUES

De la maltraitance à la bientraitance linguistiques

Luc Biichlé, Annemarie Dinvaut

Sous la direction de


Livre papier :
28 €

Livraison à 0,01 €*
* À destination de la France métropolitaine & Belgique, sans minimum d’achat

Version numérique* :
20,99 €
* Compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Ici, un homme politique ricane et fustige l'accent méridional d'une journaliste. À un guichet du service public, on tutoie sans vergogne une femme migrante. Là, on interdit à un enfant de parler sa langue familiale.
À partir d'exemples concrets, une équipe internationale de chercheuses et de chercheurs analyse les sources des mauvais traitements, et, surtout, met en évidence les leviers de la « bientraitance linguistique ». Ainsi, de la Nouvelle-Calédonie à la Légion française, de l'Algérie au Val d'Aran, des situations en classe de REP à celles vécues par les parents d'enfants sourds, ces scientifiques nous invitent à l'examen consciencieux de nos pratiques, de nos modes d'évaluation et aussi, de nos représentations, attitudes et politiques linguistiques.

  • Date de publication : 9 juillet 2020
  • Broché - format : 15,5 x 24 cm • 278 pages
  • ISBN : 978-2-343-20534-2
  • EAN13 : 9782343205342
  • EAN PDF : 9782140153846
  • EAN ePUB : 9782336904597
  • (Imprimé en France)

Annemarie Dinvaut, sociolinguiste, explore la notion de bientraitance linguistique et celle d'interculture, ainsi que les démarches créatives, avec les outils de l'ergologie et de la socioanalyse narrative. Luc Biichlé, sociolinguiste interactionniste, étudie le plurilinguisme, les représentations et l'identité au sein des réseaux sociaux en contexte migratoire, notamment entre le Maghreb et l'Europe.

Du même auteur

Dans la même thématique