• Couverture Développement et durabilité de l’agriculture (Sénégal, Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger)
  • 4eme Développement et durabilité de l’agriculture (Sénégal, Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger)
rectoversoaplat

DÉVELOPPEMENT ET DURABILITÉ DE L’AGRICULTURE (SÉNÉGAL, MAURITANIE, MALI, BURKINA FASO, NIGER)

Les services agrométéorologiques pour les producteurs ruraux

Vieri Tarchiani
Andrea Di Vecchia
Maurizio Bacci
Patrizio Vignaroli

Collection : Harmattan Italia

Zone géographique :
- Afrique > Afrique de l’Ouest

Livre papier :
28 €

Livraison à 0,99 €*
* À destination de la France métropolitaine, à partir de 35€ d'achats

Version numérique* :
20,99 €
* Compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.
> En savoir plus sur les ebooks : consultez notre FAQ

Cet ouvrage retrace l’histoire des services agrométéorologiques au Sénégal, en Mauritanie, au Mali, au Burkina Faso et au Niger, pour analyser leurs forces et faiblesses face au défi global du changement climatique.
Dans la seconde moitié du XXe siècle, l’agrométéorologie s’est développée comme une science appliquée pour réduire les risques climatiques et maximiser les opportunités de production.
Au Sahel, les applications agrométéorologiques ont pris leur essor après les sécheresses des années 1970 et 1980, lorsqu’un effort international a été déployé pour soutenir les pays les plus touchés. À l’époque, on a créé des divisions d’agrométéorologie au sein des services météorologiques nationaux ainsi que des centres régionaux spécialisés (comme AGRHYMET).
Dès les années 1990, la disponibilité d’ordinateurs personnels toujours plus puissants et performants, couplée à l’utilisation des données satellitaires et des Systèmes d’Information Géographique, a permis le développement de services agrométéorologiques opérationnels au Burkina Faso, Mali, Niger et Sénégal.
Pour sa part, l’Organisation Météorologique Mondiale a favorisé l’amélioration de ces services par le biais de plusieurs initiatives, gérées par le centre AGRHYMET (les projets AP3A et SVS financés par l’Italie) ou par les pays concernés (le programme METAGRI financé par l’Espagne et le programme METAGRI-OPS sponsorisé par un groupe de donateurs comprenant la Norvège, l’Espagne et la Grèce).
Ainsi, au fil du temps, on a assisté à une rapide évolution des services agrométéorologiques destinés aux producteurs ruraux, grâce aux nouvelles technologies (et notamment à la disponibilité des smartphones). Cependant, ces services, lancés sous forme de projets à court terme, demeurent des prototypes et, bien que leurs impacts positifs soient désormais reconnus et scientifiquement vérifiés, leur durabilité est encore à prouver.

  • Date de publication : 18 avril 2024
  • Broché - format : 13,5 x 21,5 cm • 166 pages
  • Langue : français
  • ISBN : 978-2-14-030951-9
  • EAN13 : 9782140309519
  • EAN PDF : 9782140309526
  • (Imprimé en France)

Patrizio Vignaroli, chercheur auprès de l’Institut pour la Bioéconomie du Conseil National des Recherches (CNR-IBE), a participé à de nombreux programmes en matière de développement rural et de gestion des risques liés au changement climatique au Sahel.

Andrea Di Vecchia, ingénieur, s’occupe de développement rural au Sahel et de systèmes d’alerte précoce contre l’insécurité alimentaire. Il a coordonné, pour le CNR-IBE, des projets de développement en Afrique de l’Ouest au niveau national et régional.

Maurizio Bacci, chercheur agrométéorologiste auprès du CNR-IBE, dispose d’une longue expérience dans l’application de la climatologie en agriculture, ainsi que dans la formation du personnel des services météorologiques en Afrique subsaharienne.

Vieri Tarchiani, chercheur auprès du CNR-IBE, a coordonné des projets au Sahel dans les domaines de l’agrométéorologie appliquée, de la gestion des risques climatiques et du développement des compétences des services météorologiques et hydrologiques.

Du même auteur

135 livres dans cette collection

Dans la même thématique

Dans la même zone géographique