• Couverture Henri Barbusse
  • 4eme Henri Barbusse
rectoverso

HENRI BARBUSSE

Mémoire du comité de défense des victimes du fascisme

Jean Paul Morel

Collection : L'Orizzonte

Thématique :
- Études et essais

 
Livre papier :
25 €

Livraison à 0,99 €*
* À destination de la France métropolitaine, à partir de 35€ d'achats

Voici un document exceptionnel pour la vie d'Antonio Gramsci, le Parti Communiste d'Italie, la montée du fascisme dans la Péninsule et les liens réels entre le philosophe révolutionnaire italien et la France : le Mémoire du Comité de défense des victimes du fascisme, signé Henri Barbusse, daté de janvier 1928.
Nous comprenons que les communistes et la gauche de France perçoivent très tôt le danger de l'avance fasciste.
Il est temps de réaliser une recherche profonde sur les liens entre les intellectuels français et l'œuvre de Gramsci. Il y aurait de grandes surprises. La formation gramscienne est en grande partie d'origine française.
La critique parle de Gramsci comme d'un marxiste 'à l'italienne'. Il est quoi qu'il en soit l'un des plus grands penseurs du XXe siècle : il se situe dans l'histoire, d'après une philosophie au service de l'homme.
Ses idées sur la culture, l'État, le socialisme, le rapport entre savoir et pouvoir, la place des intellectuels dans la société, le rôle central de l'éducation et de la presse, le sens de la politique, la lutte contre le transformisme et le césarisme, font de lui un épistémologue pragmatiste.
Toute sa pensée est une méthodologie du social. Gramsci est un point de repère que toute sorte de politique devrait voir comme une étoile incontournable.
Penseur central du marxisme revisité, militant de l'action révolutionnaire démocratique, philosophe de la réalité de l'histoire, Gramsci met l'Être au centre de sa pensée.
Il faut le relire comme l'un des nôtres, pour mieux comprendre le monde dans lequel nous vivons. La théorie gramscienne sur les rapports entre société civile et Etat est d'une actualité foudroyante.
Gramsci a entrevu la déchéance du communisme soviétique. Pour le comprendre, nous devons « penser de façon gramscienne », comme dit le sociologue britannique Stuart Hall, pénétrer son projet de transition sociale, mettre au centre l'expérience de chacun de nous.
Gramsci serait-il au fond resté socialiste toute sa vie ? Cela le rendrait encore plus actuel et plus moderne.
On a souvent caché le véritable Gramsci. Une relecture philologique ouvre des lumières inattendues. Parce que Gramsci parle comme à nous.
Pasolini a vu loin : Gramsci « dessine l'idéal qui illumine », dans une vision nouvelle du rôle des sciences humaines.
C'est pourquoi Gramsci est toujours actuel, et universel, de tout temps. Il annonce une gauche moderne, capable de répondre aux grandes questions qui reviennent sous nos yeux.

Un d

  • Date de publication : 7 juillet 2023
  • Broché - format : 14 x 21 cm • 148 pages
  • Langue : français
  • ISBN : 978-2-14-049539-7
  • EAN13 : 9782140495397

Henri Barbusse (1873-1935) est poète, romancier et journaliste. Membre du Parti communiste dès 1921, il est connu pour son roman Le feu, dans lequel il relate l'horreur de la Grande Guerre. Pacifiste engagé, il se bat contre le fascisme et par la suite contre Hitler. Il l'ambition de créer une littérature prolétarienne.

Giovanni Dotoli est professeur émérite de littérature française à l'université de Bari Aldo Moro, conférencier aux Cours de civilisation française de la Sorbonne et poète en langues française et italienne. Ses recherches principales portent sur la littérature, la culture et la langue françaises du XVIe siècle à nos jours. Il est l'auteur de : La pensée socialiste française de Saint-Simon à Péguy. Anthologie (2021), Liberté et droits de l'homme (2022), La paix un bien commun (2020), Le mot démocratie dans le dictionnaire (2019), Il pensiero socialista e meridionalista di Tommaso Fiore. Antologia (2023), « Tu me crois la marée et je suis le déluge ». Poèmes et chansons socialistes du XIXe siècle, en collaboration avec Mario Selvaggio (2023).

Jean-Paul Morel est chercheur indépendant, ancien journaliste, au Matin de Paris, et ancien éditeur, des Éditions Séguier. Il est notamment l'auteur, avec Giovanni Dotoli, de la première édition critique intégrale de l'Usine aux images de Ricciotto Canudo (Séguier / Arte, 1995). Il a récemment préfacé une édition intégrale des Contes livrés par Henri Barbusse, de 1910 à 1914, au quotidien Le Matin (MiLiRéMi, 2022), et a, à paraître, une édition de la correspondance complète échangée entre Henri Barbusse et Henry Poulaille, de 1925 à 1935.

Du même auteur

105 livres dans cette collection

Dans la même thématique