• Couverture Identifier les individus au Tchad
  • 4eme Identifier les individus au Tchad
rectoversoaplat

IDENTIFIER LES INDIVIDUS AU TCHAD

Politiques et pratiques des papiers d'identité

Manatouma Nicodème Kelma

Collection : Études Eurafricaines

Zone géographique :
- Afrique > Afrique centrale > Tchad

Thématique :
- Anthropologie et ethnologie

 
Livre papier :
36 €

Livraison à 0,99 €*
* À destination de la France métropolitaine, à partir de 35€ d'achats

Version numérique* :
28,99 €
* Compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.
> En savoir plus sur les ebooks : consultez notre FAQ

Cet ouvrage étudie les politiques et les pratiques d’identification des individus au Tchad. Fondée sur une enquête de terrain menée dans la capitale N’Djamena et dans une petite ville du Sud du pays, Goré, cette recherche interroge les procédures, les circulations et les modalités d’appropriation de l’identification des individus. L’auteur retrace tout d’abord l’histoire de l’identification au Tchad depuis la période coloniale en accordant une attention particulière aux registres d’état civil et à la carte d’identité. Il montre que l’identification et la « papierisation » des individus doivent être analysées à l’intersection entre les politiques de l’État, les organisations internationales et les entreprises privées. Diffusée à l’échelle mondiale depuis le début des années 2000, l’introduction de la biométrie au Tchad est un tournant dans l’histoire de l’identification du pays.
Son travail de recherche s’intéresse également aux pratiques des administrations de l’identification, entre la rationalité bureaucratique et la gestion patrimoniale d’un service public de l’État.

  • Date de publication : 9 mai 2024
  • Broché - format : 15,5 x 24 cm • 354 pages
  • Langue : français
  • ISBN : 978-2-14-029397-9
  • EAN13 : 9782140293979
  • EAN PDF : 9782140293986
  • (Imprimé en France)

Manatouma Nicodème KELMA est docteur en Science Politique à l’Université de Paris Nanterre (l’Institut des Sciences sociales du Politique-ISP). Il a été membre du programme de recherche transnationale sur la bureaucratisation des sociétés africaines, financé par l’Institut historique allemand de Paris (DHP) et le Centre de recherche pour les politiques sociales (CREPOS) de Dakar. Il a enseigné à l’université des Antilles-Pôle Guadeloupe. Il fut postdoctoral research fellow de Merian Institute for Advanced Studies in Africa (MIASA-University of Ghana).

79 livres dans cette collection

Dans la même thématique

Dans la même zone géographique