• Couverture J'avais huit ans en 1940
  • 4eme J'avais huit ans en 1940
rectoverso

J'AVAIS HUIT ANS EN 1940

Jeannette Rumin-Thome

Collection : Graveurs de Mémoire
EUROPE France

La presse en parle...
"Graveurs de mémoire": c'est le nom de la collection qu'a choisie l'éditeur de cette autobiographie. De l'auteure, nous ne connaissions rien. Huit ans en 1940, on pourrait se dire: bon, elle n'a pas connu la Résistance. Son récit démarre ainsi: "Longtemps après la guerre, je ne pouvais entendre les sirènes sans frémir; les essais des pompiers, chaque mois, me procuraient un profond sentiment de malaise. Dès les premiers mugissements, mon coeur se serrait et l'angoisse m'envahissait; progressivement aussi, je me suis mise à redouter les orages." Nombre de grands-mères et de mères ont éprouvé ces terreurs. C'est-à-dire qu'il est des événements qui marquent. Jeannette Rumin-Thomé rappelle aux personnes de générations plus récentes que les guerres, peut-être tout particulièrement les deux guerres mondiales, n'ont pas seulement laissé une empreinte sur les adultes. Parmi les générations qui ont subi la guerre d'Algérie certains avaient passé leur enfance dans le contexte de la seconde guerre mondiale. Souvenir des alertes et malnutrition. Notamment. L'auteure présente la particularité, si c'en est une, d'être née en 1932, à Paris, d'un père gendarme et d'une mère institutrice. Gendarme, en 1940? Le réflexe primaire consiste immédiatement à se dire: un "réac". Erreur grossière. Jeannette, entre autres souvenirs à propos de son père, nous signale "la mort de son meilleur ami et collègue, Jean Scevaër, fusillé en 1944, et la déportation d'un autre, Jean Le Hyaric". Elle écrit par ailleurs: "Si j'ai eu l'école en héritage, j'ai eu aussi la gauche et la modernité, et je ne le regrette pas." En quatrième de couverture, l'éditeur signale que sa vie se déroule en fonction des affectations successives du père, qui, du reste aura à peine le temps de profiter de la Libération de la France (un cancer l'emporte peu après). Puis en fonction de ses propres affectations en tant qu'enseignante. Blaye en Gironde, Pornichet, Saint-Nazaire, Nantes, Cateau-Cambrésis, Angers puis Avrillé en Anjou. Ce qui fait d'elle, note-t-elle avec humour, une Bretonne à l'accent bordelais. Son métier? Enseigner le français, le grec et le latin. Ses passions: la musique et les arts plastiques. Ses engagements, nous les avons rapidement évoqués, pour la paix en Indochine, contre l'arme nucléaire, pour la paix en Algérie... Elle nous fait part de ses doutes: le culte de la personnalité, par exemple, n'est pas sa tasse de thé. Elle revient sur son expérience de la douleur et de la maladie. Qu'ajouter à propos de cet ouvrage attachant de presque deux cents pages denses (elle s'arrête à l'année 2004)? Il y aurait des centaines de faits, d'émotions à mentionner. Contentons-nous de souligner que l'auteure sait se révolter, mais aussi sourire des choses de la vie. Et que, comme certaines femmes, elle possède une extraordinaire mémoire, jusque dans le détail à côté duquel beaucoup d'hommes passeraient. Une mémoire à la limite du redoutable. Ce qui est la garantie d'une bonne autobiographie. "L'Humanité", Jean Morawski
Livre papier :
17,5 €

Livraison à 0,01 €*
* À destination de la France métropolitaine, sans minimum d’achat

Version numérique* :
12,99 €
* Compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.
> En savoir plus sur les ebooks : consultez notre FAQ
Les ebooks publiés avant 2011 sont susceptibles d'être issus d'une scannérisation, merci de consulter l'aperçu pour visualiser leur qualité.

Petite fille, elle a vécu la guerre, la gêne, les humiliations, la mort du père et la maladie. Plus tard, elle a connu la ferveur des engagements militants pour la justice, la paix, la dignité, pour le pain et pour une école plus émancipatrice. Aujourd'hui grand-mère, elle livre en termes simples une chronique de la vie quotidienne à l'époque de la guerre et de l'après-guerre. Les déceptions et amertumes de la vie personnelle et militante n'ont pas altéré ses convictions premières. Elle ne renie pas ses choix et ses combats humanistes.

  • Date de publication : janvier 2006
  • - format : 13,5 x 21,5 cm • 202 pages
  • ISBN : 2-7475-9726-1
  • EAN13 : 9782747597265
  • EAN PDF : 9782296422926
  • EAN ePUB : 9782336270913
  • (Imprimé en France)

672 livres dans cette collection

Dans la même thématique