• Couverture Journalisme à bout de souffle
  • 4eme Journalisme à bout de souffle
rectoversoaplat

JOURNALISME À BOUT DE SOUFFLE

El Descamisado

Ricardo Grassi, Odile Begué Girondo


Thématique :
- Histoire

 
Livre papier :
39 €

Livraison à 0,99 €*
* À destination de la France métropolitaine, sans minimum d’achat

Version numérique* :
30,99 €
* Compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.
> En savoir plus sur les ebooks : consultez notre FAQ

“Coup sur coup, vingt-cinq gouvernements militaires en cinquante-trois ans, un dictateur tous les dix-neuf mois. Ma génération a grandi de la sorte. En 1966, la déraison d'une dictature plus arrogante a récolté ce qu'elle avait semé : un régicide et la lutte armée. Ricardo Grassi résume ainsi l'Argentine qui l'amena à devenir militant et à diriger l'hebdomadaire El Descamisado, le plus créatif et largement diffusé dans le pays durant la période démocratique, instaurée en mai 1973. Puis l'exil, en 1977, qui, pour lui, prend fin grâce à une même passion, à Kaboul, où, en 2004, il fonde la première agence de presse indépendante d'Afghanistan. Plutôt que l'histoire d'une revue, l'auteur restitue l'énergie, les espoirs et les contradictions de sa génération et, comme témoin privilégié, porte un regard poignant et critique sur les 63 semaines tragiques qui ont débouché sur la sanglante dictature du général Videla, le 24 mars 1976. Il évoque enfin, et sans rien oublier, comment de nouvelles passions s'entrelacent et renaît la vie.

  • Date de publication : 30 mars 2022
  • Broché - format : 15,5 x 24 cm • 398 pages
  • ISBN : 978-2-343-25477-7
  • EAN13 : 9782343254777
  • EAN PDF : 9782140243233
  • EAN ePUB : 9782140243240
  • (Imprimé en France)

Journaliste argentin, écrivain, promoteur de moyens de communication, Ricardo Grassi vit à Rome depuis son départ en exil. Il débute alors une carrière qui le conduit en Amérique latine, Afrique, Europe, puis, à partir de 2003, en Afghanistan. De 2015 à 2019, il se voit confier le secteur Communication et Information du bureau de l'Unesco à Kaboul. En 2020, il crée "Citizens' Platform on Climate Change and a Sustainable World"

Dans la même thématique