• Couverture La boîte à enfance
  • 4eme La boîte à enfance
rectoverso

LA BOÎTE À ENFANCE

Corona rene
Agnes Giuco

Collection : L'Orizzonte

Thématique :
- Création littéraire

 
Livre papier :
25 €

Livraison à 0,99 €*
* À destination de la France métropolitaine, à partir de 35€ d'achats

  La boîte à enfance c’est une boîte magique où les mots comme dans un manège enchanté se mettent à tourner et forment des vers empreints d’automne, de jeux, de je, de gens, de nature, d’émotion. C’est une sorte de caléidoscope où les couleurs s’intensifient de page en page et au bout du compte c’est l’histoire d’un poète qui raconte l’histoire d’un homme, sans se prendre trop au sérieux mais en laissant, néanmoins, au lecteur la possibilité de choisir la musique poétique de la vie et le goût pour les choses qui deviennent légères quand elles sont trop sérieuses et sérieuses quand elles sont trop légères. Il y a le bonheur des mots, la magie des sonorités, la farandole des images, la géographie intime et réelle, les rencontres du jour, les pensées de la nuit, le regard se faisant plus perçant et allant bien au-delà des choses. La poésie se met sur son trente-et-un pour une soirée de plaisirs en laissant çà et là des traces de bonheur, de mélancolie quelquefois, de sourires gentils comme une danse ancienne. « Être poète, écrivait Eugène Guillevic, c’est garder ses dix ans / tout en faisant sienne / la langue des autres » C’est ce que l’auteur sans vraiment le vouloir a cherché à faire. Par hasard, comme un souffle de vent qui vient caresser le fil d’herbe, le poète a essayé de saisir ce miracle de tendresse.

  • Date de publication : 15 mai 2024
  • Broché - format : 14 x 21 cm • 248 pages
  • Langue : français
  • ISBN : 978-2-336-45751-2
  • EAN13 : 9782336457512

René Corona professeur de langue française et de traduction à l’Université de Messine où il a tenu aussi des cours de littérature et cinéma, de dramaturgie française. Il a écrit de nombreux essais en italien et en français sur la poétique, la traduction et l’histoire de la langue, etc. En tant que traducteur, outre les nombreux poètes italiens qu’il a traduits pour « Europe » et autres revues, il a traduit les poèmes de Gesualdo Bufalino en français, les livres d’Alexandre Vialatte et d’Henri Calet en italien. Parmi ses œuvres françaises, les essais : Le singulier pluriel ou «Icare et les élégiaques» (Hermann, 2016), Chansons et imaginaire . Pour une poétique fredonnée suivi du Cinoche pour tous (Aga-L’Harmattan, 2021); deux romans : Faut pas faire de faux pas (La Vie du Rail, 2003) e L’hébétude des tendres (Finitude, 2012), et les recueils poétiques L’échancrure du quotidien (L’Harmattan, 2017), Sortilèges de la retenue sous le bleu indigo de la pluie (Aga-L’Harmattan, 2019), Croquer le marmot sous l’orme (Aga-L’Harmattan, 2019), Nos dicos sentimentaux (Aga-L’Harmattan, 2021).: L’Arracheur dedans (Apic éditions) publié à Alger.  D’autres recueils poétiques en italien : Compitare nei cortili et La conta imprecisa (Puntoacapo, 2019), L’alfabeto dell’alba (Book editore, 2021), et en 2022, L’inquilino delle parole (Book editore) et le tout dernier en 2023 I bucaneve dell’altrove toujours chez Book editore.

Du même auteur

108 livres dans cette collection

Dans la même thématique