LES ENTREPRISES FRANÇAISES FACE À LA MONDIALISATION

Volume dirigé par Nathalie A. Champroux et Félix Torres

revue : Revue Française d'Histoire Économique n°15


Livre papier :
35 €

Livraison à 0,01 €*
* À destination de la France métropolitaine, sans minimum d’achat

"Sous la direction commune de Nathalie Champroux et Félix Torres, le numéro s'intéresse à la mondialisation qui s'est emparée du globe à partir des années 1980. De façon surprenante, le rôle des grandes entreprises françaises dans la deuxième mondialisation, a été peu étudié. Dans un premier article, Félix Torres montre que la globalisation procède d'un momentum historique au cours duquel ses protagonistes tournent le dos à l'État propulsif modernisateur en modifiant leurs domaines d'activité, leur financement, leur capital et leur gouvernance, et en privilégiant la croissance externe. Passé de l'internationalisation à la mondialisation, Lafarge s'est imposé comme le leader mondial, mais sans parvenir à consolider ses succès industriels, techniques et commerciaux. Harm G. Schröter prouve que, sur le marché mondial du camion, entre 1970 et 2000, les positions de la Triade (États-Unis, Europe occidentale, Japon) se sont maintenues, mais davantage au niveau macro- que microéconomique. De leur côté, Esther M. Sánchez Sánchez et Rafael Castro Balaguer soulignent que
l'implantation des entreprises française en Espagne a été réussie, mais avec bien des limites (pas d'émancipation locale et relais vers les marchés émergents d'Amérique latine. Plus encore qu'en Espagne, Renault s'est implanté avec succès en Russie, y contribuant au décollage de l'économie (Boris Vinogradov). La contrepartie a été l'ouverture du marché français à des entrepreneurs étrangers opportunistes : ainsi Virgin

  • Date de publication : 1 janvier 2021
  • Broché - format : 15,5 x 24 cm • 242 pages
  • ISBN : 978-2-493-44904-7
  • EAN13 : 9782493449047
  • (Imprimé en France)

10 numéros dans cette revue

Dans la même thématique