• Couverture Splendeur et Suicide
  • 4eme Splendeur et Suicide
rectoversoaplat

SPLENDEUR ET SUICIDE

Fragments poétiques

Cyprien Guignard

Collection : Poésie(s)

Thématique :
- Création littéraire > Poésie

 
Livre papier :
12 €

Livraison à 0,99 €*
* À destination de la France métropolitaine, à partir de 35€ d'achats

Version numérique* :
8,99 €
* Compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.
> En savoir plus sur les ebooks : consultez notre FAQ

Passage de mon âme,
Barrage de l’Enfer,
Les eaux laissent leur place
Au monstre des tréfonds.
Tel un astre de l’abîme
Tu vois naître qui naîtra
Sur le pâle cimetière
De la Bérézina.
 
Splendeur et Suicide : deux termes antithétiques à première vue. Pour beaucoup, l’acte de mettre fin à ses jours ne peut pas être associé à la moindre source de lumière. Se tuer, c’est rejeter la chaleur du soleil pour rejoindre un océan de chaos. La beauté ne pourrait se refléter dans la négation de soi, encore moins dans le néant du cœur.
Le poète s’est pourtant essayé ici à recevoir cette splendeur qui émane d’un monde en souffrance, proche de la ruine. La beauté ne vient plus sans désordre, l’amour ne sait subsister sans la mort et tout ou presque s’exprime dans la plus généreuse misère, ce qui nous pousse davantage à nous soustraire à la Terre.
Il faut ouvrir ce recueil pour y voir les espoirs déchus des Hommes et leur impossibilité à recevoir la pleine lumière offerte par le Monde, à percevoir la beauté de la nature cachée par d’irascibles ténèbres.

  • Date de publication : 9 mai 2024
  • Broché - format : 13,5 x 21,5 cm • 80 pages
  • Langue : français
  • ISBN : 978-2-336-45627-0
  • EAN13 : 9782336456270
  • EAN PDF : 9782336456287
  • (Imprimé en France)

Auteur notamment d’une Étude sur le suicide dans la littérature française du XVIIIe siècle, Cyprien Guignard offre avec ces fragments poétiques une réflexion sincère sur ce qui fait la beauté de notre monde. C’est avec lucidité que sa poésie s’exprime toujours à l’orée du pessimisme, d’un ton peu rassurant, mais qui ne peut qu’éclairer davantage notre conception de la vie en tant que telle et de son alter ego la mort.

Du même auteur

249 livres dans cette collection

Dans la même thématique