• Couverture Le premier festival mondial des arts nègres
  • 4eme Le premier festival mondial des arts nègres
rectoversoaplat

LE PREMIER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS NÈGRES

Ou la négritude cinquante-cinq ans après

Paul G. Aclinou

Collection : Études africaines - Culture

Zone géographique :
- Afrique

Livre papier :
22 €
À paraître le 20 juin 2024

« Nous voici donc dans l’histoire ! » Telle est la proclamation par laquelle Malraux débuta son discours à Dakar en 1966 lors du colloque qui préluda au festival FESMAN 1. Il ajouta : « Ce que nous tentons aujourd’hui ressemble aux premiers conciles... »
C’est une réflexion sur les questions qui étaient alors en débat et sur leurs origines. Une réflexion qui cherche à savoir ce que sont devenues, six décennies plus tard, les préconisations de l’époque pour ces problématiques. L’invitation est faite à partir des idées qui prévalaient à l’époque en Afrique Noire, au sein d’une population en effervescence face à l’avenir des nouveaux États qui venaient d’accéder à leur indépendance. 
Elle se fait également à partir de l’examen rétrospectif de quatre discours qui furent produits à Dakar en 1966. Il s’agit de ceux de Machado, le représentant de l’Unesco ; de Senghor, président du Sénégal ; d’André Malraux, ministre français de la culture et enfin, d’Aimé Césaire, écrivain et homme politique français.

  • À paraître le 20 juin 2024
  • Broché - format : 13,5 x 21,5 cm • 216 pages
  • Langue : français
  • ISBN : 978-2-336-45042-1
  • EAN13 : 9782336450421
  • EAN PDF : 9782336450438
  • EAN ePUB : 9782336450445
  • (Imprimé en France)

Paul G. Aclinou est né au Bénin. Docteur ès Sciences, il est aussi titulaire d’une licence de théologie. Enseignant-chercheur, il invite à une réflexion sur l’Homme et ses sociétés, avec pour point de départ la culture et la pensée des peuples du golfe du Bénin. 

Du même auteur

2411 livres dans cette collection

Dans la même thématique

Dans la même zone géographique