• Couverture Ma sortie de prison
  • 4eme Ma sortie de prison
rectoversoaplat

MA SORTIE DE PRISON

Prémices d'une Côte d'Ivoire Reconciliée

Simone Ehivet Gbagbo

Editions Tabala
AFRIQUE SUBSAHARIENNE Côte d'Ivoire
Livre papier :
18 €

Livraison à 0,01 €*
* À destination de la France métropolitaine, sans minimum d’achat

Dans ce livre "Ma sortie de prison, prémices d'une Côte d'Ivoire réconciliée", cette grande Dame de foi, de cœur, cette intrépide combattante pour la démocratie et l'État de droit livre des paroles fortes. Ces paroles ont été dites après sa libération, pendant ses premiers moments de communion avec les populations ivoiriennes dans toutes leurs diversités ethniques, religieuses et politiques. Madame Simone Ehivet Gbagbo dévoile également quelques fruits de sept années d'introspection et d'analyse : "Mes réflexions et ma méditation m'ont amenée à la conclusion que nous devons nous rassembler dans le respect sacré de nos lois, de la démocratie, de la vie humaine et des droits des citoyens. Mais, pour nous rassembler, nous devons nous pardonner mutuellement. Il nous faut accepter de nous remettre ensemble, nous réconcilier. C'est en nous remettant ensemble, dans une réconciliation véritable, conséquence du pardon sincère, que nous sauverons notre nation. […] Ce pays est promis, il ne faut pas en douter, à un avenir de prospérité ; une prospérité qui sera au service d'une Afrique digne et forte".

  • Date de publication : 16 juin 2021
  • Broché - format : 14,8 x 21 cm • 348 pages
  • ISBN : 978-2-37840-055-2
  • EAN13 : 9782378400552
  • (Imprimé en France)

Simone Ehivet est la fille de Jean Ehivet, gendarme de profession et de Marie Djaha. Elle décroche une licence en lettres modernes à l'université d'Abidjan et étudie à l'École normale supérieure de Côte d'Ivoire. Elle est major de sa promotion au concours d'entrée au CAPES, qui donne accès à la carrière de professeur de l'enseignement secondaire. Elle a été également étudiante en France (à l'université Paris-XIII (maîtrise de lettres modernes option littérature orale), au Sénégal (université de Dakar, DEA et doctorat) et, enfin, en Côte d'Ivoire (licence en linguistique africaine à l'université d'Abidjan).
Elle est historienne, docteur 3e cycle en littérature orale, chercheur en linguistique appliquée et syndicaliste marxiste très proche des milieux évangéliques américains.

Dans la même thématique