• Couverture De la dictature à la
  • 4eme De la dictature à la
rectoversoaplat

DE LA DICTATURE À LA "DÉMOCRAZY" AUX COMORES

Essai

Djaffar Mmadi

OCÉAN INDIEN Comores
Livre papier :
15,5 €

Livraison à 0,01 €*
* À destination de la France métropolitaine, sans minimum d’achat

Version numérique* :
11,99 €
* Compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.
> En savoir plus sur les ebooks : consultez notre FAQ

Depuis au moins trente ans (1990), après l'assassinat du dicta¬teur Ahmed Abdallah Abderemane, les Comores comme les autres dictatures d'Afrique ont été secouées par le vent démocratique qui avait commencé à souffler dans les pays de l'Est, avant de faire tomber le mur de Berlin et balayer en même temps pendant la même période le système d'apartheid en Afrique du Sud. Une nouvelle ère commence donc et les Africains, notamment les « Damnés », parmi eux, exigent la démocratisation de la vie politique dans le continent, mais aussi dans les îles de l'océan Indien. La République des Comores, jusqu'en 1990, avait vécu sous l'influence directe des mercenaires français, et après leur départ, les Comoriens ont commencé une nouvelle ère. Plusieurs leaders politiques ont pris la fuite vers l'étranger, d'autres ont été arrêtés de manière violente et agressive, d'autres enfin ont été emprisonnés. Malheureusement, la nouvelle classe dirigeante ne diffère en rien de la précédente et les pratiques malsaines restent les mêmes : détournement des deniers publics, favoritisme, corruption, irres¬ponsabilité collective, absence d'un contre¬pouvoir, instauration d'une monarchie version xxie siècle (nommée «democrazy»).

  • Date de publication : 6 juillet 2021
  • Broché - format : 13,5 x 21,5 cm • 144 pages
  • ISBN : 978-2-343-23838-8
  • EAN13 : 9782343238388
  • EAN PDF : 9782140184697
  • (Imprimé en France)

Djaffar Mmadi est professeur à l'université des Comores, actuellement coordinateur du laboratoire de recherche sur la cohésion sociale de la jeune université des Comores, dont il fut le secrétaire général (2011-2016), après avoir été directeur du centre national de documentation et de recherche scientifique des Comores (CNDRS).

Du même auteur

Dans la même thématique