• Couverture Journal d'un jeune toubib parmi les berbères
  • 4eme Journal d'un jeune toubib parmi les berbères
rectoversoaplat

JOURNAL D'UN JEUNE TOUBIB PARMI LES BERBÈRES

Goulmina 1955-1958

Rudolf Pellegrini
 Traduit par Caroline Pellegrini-Miclo
 Traduit par Abdelkrim J-F Thomas

Les Impliqués

Zone géographique :
- Afrique > Afrique du nord > Maroc

Livre papier :
33 €

Livraison à 0,99 €*
* À destination de la France métropolitaine, à partir de 35€ d'achats

Version numérique* :
25,99 €
* Compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.
> En savoir plus sur les ebooks : consultez notre FAQ

Journal d'un jeune toubib parmi les Berbères est la chronique tenue de 1955 à 1958 par le médecin-chef de l'hôpital de Goulmima, oasis du Tafilalet. Autrichien, le Dr Pellegrini, a pu suivre, sans aucun parti-pris, les événements qui se sont produits dans le Sud marocain au tournant de l'indépendance. Il nous fait aussi partager sa pratique quotidienne de la médecine dans un contexte sanitaire particulièrement difficile. Un « médecin du bled » entièrement dévoué à ses patients, un médecin parmi les Imazighen. Quelques témoignages des premiers lecteurs : « Excellente initiative, cette traduction. De nombreuses personnes m'avaient fait part de leur regret de ne pas pouvoir le lire du fait qu'il était en allemand. » « C'est fantastique... C'est l'histoire du Maroc qui est racontée là ! Tout se mélange, la politique, la barbarie, les intérêts, l'ignorance, les croyances, les coutumes... un imbroglio impossible à démêler ! Ce témoignage est une mine d'or... » « C'est une petite pépite pour l'histoire de la santé à Goulmima et l'approche de l'indépendance. »

  • Date de publication : 9 mars 2023
  • Broché - format : 13,5 x 21,5 cm • 332 pages
  • Langue : français
  • ISBN : 978-2-38417-855-1
  • EAN13 : 9782384178551
  • EAN PDF : 9782384178568

Né en 1921 à Linz (Autriche), le Dr Rudolf Pellegrini a fait des études de médecine à Graz, Vienne, Bâle et Paris. Il a exercé pendant vingt ans au Maroc, dont trois à Goulmima. Médecin-chef de la province de Ouarzazate, il s'est ensuite installé à Casablanca. Après son retour en Europe en 1975, il a poursuivi son activité en tant que psychothérapeute en Allemagne et en Autriche. Le Dr Pellegrini est décédé en 2008.

Du même éditeur

Dans la même thématique

Dans la même zone géographique